Saison 1996 - « Oscar »

« Oscar »

Pièce de théâtre de Claude Magnier
Synopsis
Ce matin-là, Bertrand Barnier, PDG des cosmétiques Barnier, réalisât qu’il n’aurait pas dû se lever et qu’il allait vivre une journée noire, de ces journées que l’on souhaite à son pire ennemi. Une journée cauchemar où tout, et tout le monde conspire contre vous. Un cauchemar éveillé rempli de valises dont le contenu change d’heure en heure, où sa fille change de tête et de fiancé à chaque fois qu’une porte claque. Dure journée pour un homme autoritaire et paranoïaque qui n’aime pas être contrarié. Pauvre Bertrand qui est volé par son homme de confiance, l’impertinent, le renégat de la comptabilité, l’infâme Christian Martin dont le culot n’a pas de bornes : il le vole en lui disant qu’il fait une bonne affaire et en plus il veut épouser sa fille. Tous se liguent contre lui, jusqu’à la bonne qui rêve de mariage et d’aristocratie et son épouse, Madame Barnier, qu’il a épousé pour sa fortune. Charmante Madame Barnier qui prend tout avec un sourire inaltérable. Et puis il y a Oscar, son chauffeur, qu’il a mis à la porte. Oscar qui part tout le temps et qui revient quand il ne faut pas. Et aussi Philippe, son coach, qui a la cervelle grosse comme un petit pois cassé. Et cette maudite valise qui ne contient jamais ce qu’il faudrait.